banniere saint leonard

Nouvelle parution

Bulletin n°72

Le bulletin n° 72 est paru. Au sommaire : - Les enfants trouvés de Saint-Léonard 1770-1850 par Guillaume Martin - Saint Léonard en Touraine par Philippe Pasteau - Données physiques et climatiques sur l'ancien terroir viticole de Saint-Léonard par Bernard Mouthier -Clin d'œil en images : le clocher de la collégiale, droits seigneuriaux des consuls de Saint-Léonard à la fin du XVIè siècle et Ailleurs : le site de Murat par Bernard Bernaben. Il est à disposition des adhérents à jour de leur cotisation. Votre adhésion est un soutien indispensable à la poursuite de nos activités et au partage, pour le plus grand nombre, de toutes nos découvertes.
posté le :2018-03-15 15:49:39

ASSEMBLEE GENERALE DE CONNAISSANCE ET SAUVEGARDE

A noter sur vos agendas : Samedi 17 février 2018 à 14heures salle des fêtes à Saint-Léonard-de-Noblat.
posté le :2017-07-25 14:42:25

Assemblée Générale Conférence

TRACES : L'héritage esthétique musulman dans l'art chrétien du Moyen-Âge

Plus de cinq siècles de confrontations et d'échanges entre le monde chrétien et le monde musulman ne peuvent que laisser des traces, en particulier esthétiques. Par des cartes et des photographies, cette conférence mettra en lumière les causes de ses traces, leur importance et leur beauté. Car la beauté peut aider à la compréhension des diversités ainsi que de la profonde unité de l'espèce humaine. Le conférencier : Georges A. BERTRAND, Docteur en lettres et civilisations, écrivain, photographe et historien d'art, a publié 2 ouvrages : dictionnaire étymologique des mots français venant de l'arabe, du turc et du persan, éditions Harmattan (rééd. 2013) et Traces, mémoires musulmanes en cœur de France, éditions Chaman (rééd. 2014). Récemment un roman : le Tisserand de Jérusalem, consacré à la première croisade (éd. Points sur les I).
posté le :2017-02-06 15:54:44

Maquette de Saint-Léonard de Noblat pour découvrir la ville

par Annick BRU

La maquette de Saint-Léonard de Noblat est l'aboutissement d'un ambitieux projet de Connaissance et Sauvegarde de Saint-Léonard : un véritable révélateur pédagogique du patrimoins de notre ville. Le projet est né d'une suggestion émise par la présidente de CSSL en voyant la maquette des Moulins de Noblat réalisée par les élèves du collège de la ville : "A quand la maquette de Saint-Léonard ?" Prise d'abord pour une boutade, l'idée fit son chemin et en 1997 débuta une période de recherche pendant laquelle furent testés différents matériaux et envisagées plusieurs échelles possibles. Mr Chauprade, maquettiste professionnel, accepta de nous apporter ses conseils. Un peu plus tard Mr Acrement, maquettiste lui aussi, nous admis dans son atelier, et nous montra l'emploi qu'il faisait du polystyrène choc. La deuxième période de réflextion, plus courte, amena un petit groupe à fonder l'Atelier Maquette en septembre 1999 au sein du Foyer rural de la ville. Pour définir avec précision de projet et les modalités de sa réalisation, les idées des membres de cette équipe en devenir, allaient se révéler déterminantes. Ainsi furent enrichies, ô combier ! les recherches personnelles du début. D'ailleurs, contrairement à tout autre atelier, ce n'était plus le responsable officiel qui animait l'atelier mais l'équipe toute entière. Si des groupes de travail se formèrent, ce fut pour utiliser au mieux les compétences du chacun, sans jamais créer de clivage entre nous.Le projet initial se présentait comme un simple jeu de volumes mettant en lumière la construction de la cité et l'enchevêtrement de bien des maisons. C'est le double choix de l'échelle au 200è et du carton bois comme matériau de bas qui donna plus d'ampleur au projet : les détails seraient mieux mis en valeur et les multiples découpes facilitées. Commença un formidable travail de longue haleine ! Tout d'abord faire les relevés sur le terrain de chacun des 28 îlots, l'un après l'autre : faire les mesures, prendre les photos et reporter le tout sur les plans d'élévation. Le concours de Nicole, et plus tard de Martine, fut constant et patient ! Se firent aussitôt les dessins des bâtiments sur le carton bois, des plans complémentaires ainsi que le calcul des toits, approfondis sur ordinateur : ce fut le travail remarquable de Francis, puis de Chhristian, rejoints un peu plus tard par Roland. Avant qu'il n'assemble les multiples découpes avec d'ailleurs une précision et une habilité que ne renierait pas un orfèvr, intervenait la phase peinture. Ce fut l'oeuvre remarquée d'Andrée Bureau. La couleur, les effets de matière, traités suivant la nature du lieu avec charme et poésie, les astuces déployées pour créer le volume des détails architecturaux (modillons, arcs, statues...) avec cette constante attention mise pour éviter et dépasser la platitude du simple carton peint.. André Bureau a réalisé ainsi, avec autant d'habileté que de plaisir, les trois-quarts de la maquette. Seule, la destinées, souvent injuste, a mis un terme à son oeuvre. L'assise de la maquette se devait d'être solide. Un épais contreplaqué fut découpé suivant une courbe délicate, oeuvre de Michel qui seconda André dans la constructions du support métallique sur lequel reposera l'ensemble. On pourrait évoquer leur travail commun par un titre "La passion selon André" car le métal c'est toute sa vie ! André et Michel ont conçu dans les moindres détails un socle adéquat, résolvant d'avance tous les problèmes techniques possibles, testant même la solidité en grimpant dessus !... En attendant, la maquette de notre ville s'installe dans ses rues et se pare bientôt d'arbres, de pelouses et de personnages fictifs. Les habitants de Saint-Léonard, eux, ne furent nullement fictfs ! Mis au courant de notre projet, ils nous ont accueilli chaleureusemet, spontanément (et même avec et humour comme en témoigne l'appellation "laser'sisters" en référence au télémètre de même nom). Pour preuve, la réaction d'un monsieur habitant en face des halles, qui, s'étant enquis de ce que nous faisions, nous a invité séance tenante à visiter sa maison et à en découvrir les richesses architecturales. nous sommes reparties avec les plans desvitrines anciennes ! Et dire que l'instant d'avant, il ne nous connaissait pas! Tous, particuliers et commerçants qui nous ont ouvert le passage vers les cours intérieures de leur habitation, ont contribué à donner une âme à cette maquette. Qu'ils trouvent ici les chaleureux remerciements de notre équipe. On ne verra plus le patrimoine de Sant-Léonard comme avant ! Cette aventure artistique et humain a changé notre regard sur la ville
posté le :2013-05-07 16:19:48

Conseil d'Administration

Membres du Conseil d'administration élus le 21 avril 2017 .

CONSEIL D’ADMINISTRATION TANDEAU de MARSAC Martine (présidente),BERNABEN Bernard et MOUTHIER Bernard (vice-présidents), DEROIN Michel (secrétaire),MARTIN Guillaume (secrétaire adjoint), BIGAGS Françoise (trésorière),FANTON Georgette (trésorière adjointe), BRU Annick (responsable maquette), LAZZARO Nicole, FARGEAUD Marie-José et Jean-Pierre, FANTON Claude, PLAUD Christian.
posté le :2013-05-07 15:22:16
Conception et réalisation : E.T.